5 décembre 2013

Temps de lecture : 2 min

La Riposte intelligente et audacieuse à la presse féminine

Pensé et conçu comme une réponse à l’uniformisation et la mièvrerie de presse actuelle, Riposte présente un concept éditorial aussi original que son ambition marketing et son design: cinq idées, quatre interviews, trois portraits, deux essais et une icône. Rencontre avec un média d'un autre genre.

Un rapide coup d’œil sur un kiosque à journaux londonien suffit amplement pour peser au trébuchet la saturation de la presse féminine en Grande-Bretagne. De l’autre côté de l’Atlantique, la multiplication des hebdos et mensuels réservés à la gent féminine frôle également l’overdose. Autant dire que débarquer sur ce marché anglophone avec l’objectif de devenir le bréviaire des femmes « intelligentes » relève de « l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » pour paraphraser Danton. C’est pourtant le pari culotté tenté par « Riposte », un biannuel lancé le 27 novembre en Angleterre et distribué en Europe comme aux Etats-Unis.

Auto financé, ce nouveau venu – qui annonce plus de 20 contributeurs, ne pouvait qu’égayer notre curiosité. INfluencia a donc contacté la fondatrice et rédactrice en chef de ce magazine volant encore non identifié, Danielle Pender.

INfluencia : Pour oser vous lancer sur un marché déjà saturé, vous avez sûrement dû sentir un besoin spécifique pour une nouvelle approche. Quels manques essayez-vous de combler ?

Danielle Pender: Je suis d’accord sur le fait qu’il existe déjà énormément de magazines féminins, mais beaucoup d’entre eux sont conçus sur le même moule, avec les mêmes formules éditoriales. Nous avons senti qu’il était temps de parler de femmes inspiratrices, audacieuses et intelligentes de façon à ce que leurs accomplissements parlent pour elles. Nous avons voulu créer quelque chose qui a l’esthétique d’un magazine d’art et qui se concentre sur ce que les femmes ont à dire plutôt que sur leur allure et leur vie sexuelle.

INfluencia : Vous vous auto-proclamez « magazine intelligent pour femmes intelligentes ». Qu’est-ce qui vous permet de le clamer et n’avez-vous pas peur de vous couper d’un certain lectorat ?

DP: Pour nous, ce que l’on présente comme « intelligent » signifie bien plus que l’intelligence pure et académique. Nous parlons là d’une attitude. Cela concerne aussi bien l’intelligence urbaine, celle des affaires, des arts ou même une brillance créative. Notre intelligence, c’est celle de l’audace, du courage, de la prise de risque et de l’anticonformisme.

INfluencia : Quelle est exactement votre cible et qu’il y a-t-il de nouveau dans votre contenu susceptible de séduire celles qui ne lisent jamais de magazines féminins ?

DP: Une personne intéressante est une personne intéressante quel que soit son sexe. Notre ton est neutre, nous nous adressons à des femmes qui sont avant tout des êtres humains, pas uniquement des représentantes d’un sexe. Nous ne leur parlons pas en les plaçant uniquement dans leur position de femme. Pour l’instant cette stratégie de contenu reçoit des retours positifs, et elle interpelle les femmes comme les hommes.

INfluencia: Quelles réflexions espérez-vous donc apporter à votre lectorat sur la perception de sa propre féminité et sur le sens de la vie ?

DP: Nous mettons en valeur des personnages extrêmement variés pour que justement, chaque femme puisse y percevoir une vérité quelle que soit l’étape de sa vie. Une femme âgée peut faire son âge et être encore incroyablement belle. Nous n’utilisons pas Photoshop et toutes nos photos sont prises par des fantastiques photographes dans un environnement naturel, sans lumière artificielle. C’est notre manière de célébrer tous les genres de féminité, quoique ça puisse signifier pour chacun. Aucune femme ne ressemble à une autre et il n’y a pas d’attitude universelle.

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

Pour consulter la version digitale, cliquez sur l’image

Le manifeste Riposte

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia