18 septembre 2013

Temps de lecture : 1 min

Des lapins crétins ou pas?

Alors que la page de soutien au bijoutier de Nice continue de faire buzzer et d’accroitre son nombre de fans sur facebook (1,6 millions) -malgré les questions sur l’authenticité des provenances des « Like »-* plusieurs pages farfelues ont vu le jour sur la Toile, qui provoquent l’engouement des internautes. Le « Soutien au lapin qui a tué un chasseur » en est déjà à plus de 258 000 « j’aime ».

L’étude menée par l’Université de Beihang en Chine et mentionnée par Thomas Jamet dans sa chronique Ricochets révèle que « c’est la colère qui est la plus influente des émotions sur les réseaux sociaux ». Et la colère, ça donne un peu un grand n’importe quoi sur la Toile. Certes, pour ceux qui pouvaient encore en douter, ces réactions montrent qu’Internet est bien un miroir de la vraie vie. On s’engueule, on se félicite, on se paie la tête des uns et des autres…

Mais sur le Web, la prolifération des tuyaux donne aux contestations et autres revendications un écho démesuré et incontrolâble… Incontrolâble car récupéré par une meute de loups digitaux de moins en moins anonymes et assumant totalement des propos parfois à la limite du tolérable… Résultat: des lapins de moins en moins crétins mais faisant preuve de crétinerie passionnée et je l’espère passagère… du moins jusqu’à la prochaine action des dits lapins…

Isabelle Musnik

À lire aussi sur le même thème

09/09/2022
Long live the brand

Hasard des dates. La reine, chef de la monarchie n’est plus, elle n’aura survécu que d’un an à l’autre trésor national du…

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia